Lifestyle

Le brunch des créateurs V2

Le weekend de la pentecôte, la 2ème édition du brunch des créateurs faisait son grand retour à Rennes. Ayant loupé l’an dernier ce fameux « brunch » je me devais d’être présente cette année.

Je vais vous dire ce que vous avez raté (les vraies découvertes à mon goût) et ce qui fait que même si vous n’étiez pas là votre vie n’en sera pas gâchée.

Pourquoi il fallait être au brunch des créateurs ?

Pour découvrir des créateurs de partout en France, un seul bémol il y a pleins de créateurs en Bretagne et ceux-ci ne sont pas mis en avant.

Pour manger une préparation du chef de Le Coq Galby à moindre coût.

Connaitre son panel de couleurs pour se mettre en valeur.

Participer à des ateliers.

Se faire maquiller et coiffer.

Ce qu’il faudrait revoir pour la prochaine édition (si prochaine édition il y a)

L’entrée était pas top, on entrait et sortait par le même endroit, seules 3 personnes assuraient les entrées et à 11h15 c’était encore le cafouillis alors que le brunch avait démarré depuis plus d’une heure.  Cependant dès l’après midi, le système a été revu et c’était beaucoup mieux. Je dirais donc bravo pour le changement rapide.

Le programme était disposé sur une table non loin des entrées mais personne ne le distribuait, c’est dommage je trouve. Soit on imprime pas et chacun se débrouille avec internet, soit on le distribue.

Les stands sont disposés en peu bizarrement et on a du mal à savoir si c’est le même stand ou un nouveau à première vue. 2 stands étaient plus ou moins caché derrière une table d’activité.

Le pain qui accompagnait les rillettes contenaient des noix (avec le nombre grandissant de personnes allergiques aux noix, il aurait été bien de faire des sacs de pain normaux).

Je voulais participer à l’atelier coiffure ‘il y en avait 2 de prévu, un le dimanche et un le lundi, mais je ne les ai jamais trouvés.

Les découvertes que j’ai particulièrement aimé

J’ai adoré faire le test de colorimétrie qui m’a confortée dans mon choix de couleurs de vêtements.

Je me suis fait maquillée par la très gentille et professionnelle Elodie Struillou qui est basée dans le Finistère mais qui sait vraiment ce qu’elle fait. Encore merci à elle pour le maquillage très sobre.

J’ai pu discuté avec la créatrice de robes de soirées et de robes de mariées sur mesure, Jeanne Lannurien, qui fait des robes magnifiques et qui a des tarifs vraiment abordables (une robe de mariée ça coûte cher et si vous en voulez une sur mesure c’est encore plus cher donc quand elle pratique des prix équivalents aux robes du commerce c’est cadeau).

Voilà rendez-vous l’année prochaine pour d’autres découvertes.

1 commentaire

Laissez un commentaire

/* ]]> */