Lifestyle

Ma cuisine

Cuisine - Cuisines Avenue

Je vous avais déjà raconté que c’était le parcours du combattant pour acheter une cuisine. J’ai finalement trouvé MA CUISINE. J’ai trouvé ma cuisine chez un cuisiniste qui m’a proposé un super truc auquel j’ai adhéré tout de suite. Et je voulais donc vous raconter cette aventure après le parcours du combattant.

Du parcours du combattant au choix du cuisiniste

Suite au premiers épisodes, j’ai continué mes recherches et j’ai finalement eu 2 rendez-vous chez des cuisinistes. Le premier je l’ai eu par un site de devis en ligne et le second suite à mon passage à la foire de Rennes.

Les premiers m’ont proposé une cuisine qui me plaisait bien une fois que je leur avais donné toutes les infos sur ce que je voulais. J’avais  presque opté pour l’achat mais je me laissais le temps de la réflexion et de voir au moins un autre cuisiniste.

Les deuxièmes m’ont proposé une cuisine qui me plaisait beaucoup sans que j’ai à dire ce que je voulais. J’ai donc opté pour eux.

Cuisines avenue

C’est donc le cuisiniste qui m’a fait un super plan que j’ai aimé direct. Je dois même avouer que quand j’ai vu les plans je voulais vivre de suite dans cet appartement qui était encore en construction. Je vous avouerais que de se voir dans un plan c’est vraiment top car vraiment pas évident (du moins pour moi). Alors j’ai eu un rdv avec le gérant Cédric qui est au top. Il m’a demandé ce que je voulais et je lui ai dit que j’attendais surtout de lui qu’il me propose quelque chose qui aille bien dans mon appartement de petite taille. Bon j’avoue comme toute chieuse digne de ce nom j’avais 2 ou 3 critères : un lave vaisselle, un placard coulissant ou je pourrais ranger mes épices et  je ne voulais pas garder de salle à manger, et surtout beaucoup de rangements (je suis une dingue des ustensiles de cuisine).

Premier rdv – premier plan

Lors de ce premier rdv, Cédric m’a proposé une cuisine ouverte avec plan de travail/table à manger au top. Il m’a même fait les plans pour combler la pièce et pour un placard dans la chambre. Ce qui pour moi était un plus car franchement il n’était pas obligé et n’avait aucune garantie que je signe avec lui.

Le plan sur papier, je dois l’avouer, ça ne me dit pas grand chose. En revanche le plan 3D c’était juste top.

cuisine

Deuxième rdv – signature

Le 2ème rdv une semaine plus tard, c’était pour dire si oui je faisais affaire avec eux ou pas. Et bien entendu j’ai fait affaire avec eux car j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette cuisine sur plan. Bien entendu il ne suffisait pas de dire oui c’est bon, il fallait signer un bon de commande/devis et bien entendu donner un chèque.

Troisième rdv – les métrés

Lors du 3ème rdv, c’est à l’appartement que ça se passait pour prendre les métrés. Le rdv est rapide, le cuisiniste reprend les mesures pour voir si elles sont identiques aux plans, il note des choses comme l’emplacement des prises… Suite à ça, un 4ème rdv est envisagé.

Quatrième rdv – les modifications

Suite aux mesures, il a fallu faire des modifications et concessions. Il m’explique donc que certaines choses doivent être modifiées mais qu’il a travaillé dessus pour me proposer quelque chose d’équivalent. Bon j vous avoue je suis tout d’abord déçue car cette cuisine je la voulais comme sur le plan et que j’ai appris à aimer avant même de l’avoir.

Mais j’ai de la chance car les modifications sont minimes et on garde le gros du travail, enfin pour cela va falloir faire passer un électricien et un plombier quand même ce qui fait des frais en plus mais bon c’est la marge d’erreur on va dire.

Certains meubles sont inversés dans les placements mais en gros tout est identique.

Cinquième rdv – le plan final

Lors de ce rdv, nous faisons le plan final avec les modifications apportées lors du rdv précédent,  nous rechiffrons donc le tout et apportons une modification de dernière minute mais qui est tout bénef pour moi un plus grand casserolier.  Bon du coup il va falloir ajouter un peu d’argent au projet avec les dernières modifications mais bon pas le choix si je veux cette  cuisine qui me fait tant rêver depuis quelques mois.

Sixième rdv – les travaux

Le 6ème rdv annonce l’arrivée prochaine de la cuisine car ce sont les travaux d’électricité et de plomberie qui sont à l’honneur lors de ce rdv. Je n’ai rien à dire si ce n’est que les artisans étaient vraiment au top  le boulot effectué était propre, on pouvait voir que ce sont des pros qui ont bossés. Je suis très contente du travail effectué.

Septième rdv – la livraison

Sans aucun souci, la livraison s’est faite sans encombre, les gars savaient ce qu’ils faisaient. On voyait bien qu’ils étaient habitués à livrer des cuisines car ils ont tout mis dans un coin laissant la place pour le poseur travailler avant même qu’il ne déballe le tout. Vraiment un travail de pro.

Huitième rdv  – la pose

Bon là c’est la dernière étape avant que je puisse me servir de ma cuisine. Le cuisiniste n’a pas son propre poseur, il fait appel à un artisan. Le premier jour, l’artisan arrive jusque là tout va bien, je lui demande s’il a besoin de quelque chose, s’il faut bouger certaines choses (oui tout est encore en carton donc il y a des cartons un peu partout). Il réponds que tout est bon d’un air un peu hautain du style je suis du métier j’ai pas besoin d’aide. Bref le premier contact est vraiment différent d’avec les autres artisans ou les livreurs mais bon je ne m’en inquiète pas. Je lui demande vers quelle heure il pense finir le soir pour que j’arrive avant qu’il ne parte si c’est possible,  il me dit qu’il part entre 17h30 et 18h c’est donc parfait. En arrivant le soir chez moi, personne. En revanche, tout est là en plan. La porte du four est complètement cassée, l’aspirateur de l’artisan encore branché. Je me demande donc si en cassant la porte il ne se serait pas blessé. J’appelle donc le cuisiniste pour savoir s’il est au courant pour la porte du four et si le poseur ne s’est pas blessé vu le mini bordel qui règne chez moi ce soir là. Non apparemment tout est normal et le cuisiniste est informé de la porte cassée. Bon ben super soirée en perspective. Je suis vraiment déçue du poseur, mon impression du matin se confirme. Le cuisiniste me demande également si je peux bouger la table que j’ai dans une autre pièce (euh il pouvait pas le dire avant le poseur quand j’avais de l’aide car seule je vais encore me casser le dos).

Le lendemain, il a 30 minutes de retard et du coup je suis en retard pour le boulot mais bon passons. Je décide de rentrer manger le midi afin de voir ce qui a été fait, je regrette de ne pas l’avoir fait la veille. Quand je rentre le midi, je suis un peu rassurée le boulot se fait doucement.

Le soir quand je rentre, le poseur est parti et la pose est finie. Bon ben je suis déçue de son travail, je vois pas mal de défauts sans parler du fait qu’il est parti en laissant toute la poussière dans les tiroirs, sur les hauts de portes et c’est sans compter la poussière sous les tapis de tiroir, le tapis ne sert pas à cacher la saleté, il a une autre fonction. Et ce four qui me nargue. En bref, j’ai ma cuisine c’est top  car elle est comme je l’imaginais voire mieux mais le travail effectué par le poseur me déçoit tellement que je n’arrive pas à en profiter.

cuisine-9

La porte du four n’ayant pas été livrée une semaine après comme prévu, le cuisiniste a décidé de remplacer le four. L’idée est géniale car on ne sait pas combien de temps ça va mettre avant de recevoir la porte. Le seul bémol c’est que le four a déjà été déballé (le livre n’est plus dans le four je ne sais pas s’il manque des accessoires et l’autocollant sur la porte ne veut pas partir il est  plus que collé va falloir gratter pour l’enlever).

Mais voilà ma cuisine finie et j’en suis très contente malgré tout. Maintenant j’en profite pleinement, c’est très agréable d’avoir une cuisine qui nous convient surtout dans un petit appartement car elle est au centre de celui-ci.

Neuvième rdv – l’état des lieux

Ce rendez-vous a eu lieu hier (le 15 novembre).J’ai pu faire pas mal de remarques sur la pose et le poseur. Que  j’étais vraiment déçue par le poseur et que du coup j’étais déçue mais que la cuisine me plait plus que ce que je pouvais imaginer. Quelqu’un doit passer vendredi matin pour rattraper les conneries du premier poseur. Le cuisiniste n’était pas content mais pour autant c’est normal et j’espère bien qu’il fera le nécessaire avec le poseur pour lui dire que c’est vraiment du travail de cochon.

Pour conclure, je dirais que je suis ravie de ma cuisine. J’adore ma cuisine et j’ai été suivie durant le projet par une personne vraiment au top. Si j’ai un conseil à vous donner c’est de trouver un cuisiniste qui vous satisfera avec qui vous serez à l’aise pour discuter et poser des questions. Après tout c’est pas comme acheter un meuble c’est acheter une partie de son milieu de vie, c’est vraiment très important surtout si vous aimez cuisiner et si votre cuisine est ouverte sur votre pièce de vie. Je vous conseille d’aller voir Cuisines avenue si vous avez un projet de cuisine mais surtout comparer les cuisinistes selon chacun ça peut varier et vous pourrez en apprécier un autre que j’ai pas apprécié.

Vous avez eu des péripéties lors de votre achat de cuisine ? Dites moi ce que vous avez pensé des cuisinistes en commentaire.

1 commentaire

  • Ton article m’a permis de voir ce qui m’attend. Je compte contracter un prêt décoration pour refaire entièrement ma cuisine. Je trouve qu’elle a pris un sacré coup de vieux et j’en voudrais une plus fonctionnelle. Je ne savais toutefois pas que ce serait une aussi longue tâche, mais j’ai tellement hâte de voir le changement que je suis plus que motivée ! Merci d’avoir partagé ton expérience. Tes conseils me seront utiles.

Laissez un commentaire

/* ]]> */