Lifestyle

Wakepark de la Rincerie

Kneeboard départ

Lundi 10 août, j’ai organisé une sortie OVS Rennes au Wakepark de la Rincerie à La Selle-Craonnaise (53). Alors je vais vous raconter mon après midi et vous expliquer ce que c’est que le wakepark.

Wakepark

Le wakepark de la Rincerie, situé à La Selle-Craonnaise en Mayenne (à environ 1h de Rennes), est un téléski-nautique.

Le téléski-nautique c’est  un câble motorisé tournant autour d’un plan d’eau sur lequel sont accrochées des cordes de traction.

Plusieurs personnes peuvent ainsi tourner en même temps sur le téléski.

Ainsi la pratique devient non bruyante, non polluante et à des tarifs très abordables.
Les départs se font au-dessus de l’eau avec une traction vers le haut et s’enchaînent rapidement ce qui facilite énormément l’apprentissage de l’activité.

Un peu à la façon du tire-fesse à la montagne, sauf qu’au lieu de remonter la piste, on fait une boucle sur un plan d’eau.

C’est un peu physique, ça défoule dans une bonne ambiance, y’a un bar avec une grande terrasse au bord de l’eau. Les enfants en font aussi, et je précise que je suis pas une pro de la glisse et pourtant j’ai passé une après midi de folie.

Vous pouvez faire du kneeboard, du ski nautique, du wakeboard. Vous êtes également équipés de gilets et de casques.

Le kneeboard

Position accroupie sur les genoux, accessible à tous, bien marrant, apprentissage assez rapide dès la première fois, virages fun..

Kneeboard départ

Kneeboard départ

Le ski nautique

Comme du ski nautique, sauf que c’est plus facile que derrière un bateau car le départ se fait sur un tapis d’accès au ras de l’eau donc pas besoin de se relever dans l’eau.

Le wakeboard

Comme du snowboard mais sur l’eau, vraiment fun mais quelques chutes au démarrage sont nécessaires pour apprécier ce mode de glisse. Sauf si vous avez déjà pratiqué le snow je pense..

Mon après midi  au wakepark

Nous avons pris la route vers 14h15 de Rennes à 4 (oui j’avais mis une sortie pour 8 personnes mais il n’y a eu que 4 inscrits dont moi). Arrivés sur place un peu avant l’ouverture du wakepark, nous nous sommes posés sur la terrasse et avons discuté un peu.

Nous avons ensuite pris notre forfait 2h et avons pu aller nous équiper (avant pour les novices, il y avait une vidéo de 5 min à visionner). Nous avons tous opté pour le kneeboard.

Nous nous  sommes enfin mis en place sur la rampe de lancement et c’était parti, non sans appréhension, pour un tour… ou pas.

Premier lancement, j’ai été jusqu’au premier virage et atteint la première bouée quand j’ai été propulsée dans les airs (je pense que je gagnais vidéo gag si quelqu’un avait filmé cette chute et si vidéo gag passait encore). Bon ben il était temps de retourner à la rampe de départ.

Deuxième lancement et j’ai réussi à aller plus loin à peu près au niveau de l’autre rive ou là je me suis mise à l’eau car j’étais mal engagée et gênée par mon casque qui me tombait devant les yeux.

Une pause s’imposait pour moi à ce moment là.

Je repartais ensuite pour un tour complet mais cette fois je suis montée derrière un de mes acolytes c’était réellement plus amusant car j’ai pu apprécier le tour sans me faire tirer par la corde et sans avoir à maîtriser le kneeboard. Je n’avais qu’à me tenir fermement à mon co-kneeboarder et essayer de rester sur la planche.

J’ai passé une après midi de folie et je pense recommencer très vite  avec les même ou d’autres personnes. Bon j’avoue qu’après tout ce sport j’ai des courbatures partout mais c’était tellement fun que même les courbatures  ne me feront pas renoncer.

1 commentaire

  • Çà fait déjà trois semaines et j’ai encore mal partout !!!
    Nan, j’deconne !!! 🙂
    Mais faut bien avouer que çà tire un peu sur les bras et les abdos 😉
    Vivement la prochaine session !!!

Laissez un commentaire

/* ]]> */