Lifestyle

La journée bleue

J’ai décidé de parler d’un sujet qui ne me touche pas directement (pas de cas dans ma famille par exemple) mais qui me touche particulièrement : l’autisme et j’en profite pour le faire à quelques jours de la journée mondiale de l’autisme ou journée bleue.

Je ne reviens pas sur le fait que je n’aime pas les jours particuliers (voir mon article sur la journée de la femme) mais c’est pour moi l’occasion de traiter de ce sujet car j’ai eu l’occasion d’en entendre parler plusieurs fois ces derniers jours. D’une part, il y  a la journée bleue qui sera le 2 avril mais également le mois de la sensibilisation à l’autisme.

L’autisme

« L’autisme est un trouble envahissant du développement qui apparaît précocement au cours de l’enfance et persiste à l’âge adulte. Il se manifeste par des altérations dans la capacité à établir des interactions sociales et à communiquer, ainsi que par des troubles du comportement. Les personnes souffrant d’autisme semble souvent isolées dans une sorte de monde intérieur. »

C’est la définition faite dans un dossier pour l’INSERM.

Mais finalement ce sont de biens grands mots pour qualifier ce trouble qui apparaît bien différemment selon les individus. Je vais pas définir l’autisme car je ne suis ni scientifique, ni médecin et que chacun est à même de chercher la définition sur internet mais plutôt faire l’état des lieux de ce qu’il se passe ici et dans le monde pour les personnes autistes.

En france

  • L’autisme  touche environ 600 000 personnes en France dont la moitié seraient âgées de moins de 20 ans.
  • L’autisme c’est environ 1 naissance sur 150.
  • 1 autiste sur 3 est atteint de retard mental.
  • 80% des autistes ne sont pas scolarisés.
  • Détection peut se faire dès l’âge de 2 ans mais souvent n’est détecté qu’à partir de 4 ans.

Pour moi ces chiffres sont très parlants et me font peur car c’est à cause de l’inconnu (ce trouble est peu connu en France) que nous arrivons à ce genre de chiffres. Ce qui me fait peur c’est que 80% des enfants autistes ne sont pas admis dans les écoles, que les autistes soient souvent considérés comme des « attardés mentaux » alors que tous les ans ce sont environ 8000 autistes qui naissent en France.

Aux USA

  • 1 enfant sur 68 est autiste
  • 20% des autistes ne sont pas scolarisés et 56% des autistes terminent leurs études secondaires

Il y a moins de chiffres car pas évident de trouver de bonnes sources pour les USA mais en revanche ils sont beaucoup plus encourageants.

Ce qui est  fait en France pour cette journée et ce mois

Il y a bien sûr des réunions et des conférences ce jour là pour sensibiliser les personnes à l’autisme. Regardez sur internet ce qu’il y a à côté de chez vous.

La marque Stella & Dot a décidé de vendre un bracelet et une pochette dont les bénéfices nets seront reversés à l’association « Sur les bancs de l’école ».

Je ne vous dit pas qu’il faut forcément acheter ou faire un don (argent ou temps) mais en parler autour de soi pour que l’insertion des autistes soit quelque chose de « normal ».

J’ai eu l’occasion de côtoyer un adolescent autiste, à part le fait que si  on voulait une réponse il fallait souvent insister c’était un ado comme les autres et il allait à l’école (une école spécialisée) et ses parents étaient fier qu’il puisse bénéficier d’une éducation et surtout qu’il puisse devenir autonome plus tard.

Voilà je ne vous apprend sûrement pas grand chose dans cet article mais il est aussi parfois bon de pousser les gens à faire leur propre recherche et à aller plus loin si vous êtes sensible à ce mal qui touche beaucoup de personnes et qui peut aussi vous toucher.

Laissez un commentaire

/* ]]> */